Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aurélie

Les menus des enfants des écoles prévus jusqu'à décembre 2015 ont été validés en commission restauration du 23/06/15.

Le compte-rendu APEIM de cette commission est rappelé ci-dessous.

Les comptes-rendus officiels sont disponibles sur le site de la mairie : http://www.ville-montlouis-loire.fr/educationjeunesse/restauration/597-comptes-rendus-des-commissions-restauration.html

Participants :

  • Représentantes mairie : Mme Roy (adjointe au maire chargée des affaires scolaires), Mme Gonnet et Mme Christophe (responsable de la vie scolaire).
  • Représentants Restauval : M. Lambrioux (assistant technique Restauval, chef de la cuisine centrale), M. Monnereau (conseiller technique Restauval), M. Lelarge (conseiller technique Restauval)
  • Représentantes des enseignants : Mme Morette (directrice école Desnos) et Mme Cognault (enseignante en CP à Gerbault)
  • Représentante FCPE : Mme Chauvin-Raufflet
  • Représentants APEIM : M. Gosse, M. Bruneau et Mme Chatté (rédacteur du présent compte-rendu)

1 - Validation du compte-rendu de la dernière commission

Le compte-rendu de la commission du 10/03/2015 est validé par tous.

2 - Audit qualité hygiène

Le restaurant de l’école Ferry a fait, pour la première fois, l’objet d’un audit qualité inopiné, dont le résultat est satisfaisant. Une note de 98,8% a été donné, ce qui semble bon. Les deux points négatifs relevés sont les suivants :

  • une pédale de poubelle cassée ;

  • une toile d’araignée derrière un radiateur.

La prestation d’audit est prévue dans le cadre du marché passé avec la société Restauval.

3 - Point sur l’opération poids plume

[Rappel : La mairie s’est lancée dans l’opération « Poids plume » initiée par la CCET, pour réduire les déchets dans le cadre de la restauration.]

Le bilan est bon et une réduction nette des déchets a pu être constatée dans les trois écoles, entre mars et juin 2015.

Voici les chiffres :

Le poids moyen par jour de déchets est passé :

  • de 28kg à 11,5kg à Ferry

  • de 21,5kg à 11,5kg à Raccault

  • de 21,5kg à 8kg à Gerbault

Ce qui représente par enfant une diminution :

  • de 180g à 136g à Ferry, par enfant et par jour

  • de 140g à 100g à Raccault, par enfant et par jour

  • de 198g à 142g à Gerbault, par enfant et par jour

Les membres de la commission se réjouissent de cette baisse notable.

Ceci dit, une progression est encore possible, Mme Christophe précise que la moyenne nationale de déchets par enfant et par jour se situe entre 90 et 130g.

La dernière semaine d’école, les écoliers recevront tous un diplôme qui scellera l’opération cette année.

A la rentrée, l’opération reprendra, avec une sensibilisation vers la troisième semaine de septembre, puis une reprise de la pesée des aliments en octobre.

Deux questions relatives à cette opération sont posées par des membres de la commission :

1) Pourquoi oblige-t-on un enfant à prendre certains aliments (comme le fromage), alors que l’enfant sait qu’il ne l’aime pas et qu’il le mettra donc à la poubelle ?

Mme Gonnet précise que la mairie doit aussi faire en sorte que les enfants mangent équilibré et goûtent les aliments qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de manger. Elle précise que le goût des enfants peut changer, et que plusieurs essais sont parfois nécessaires pour qu’un enfant apprécie un aliment.

2) Les carafes d’eau sont souvent salies par les enfants qui déversent certains aliments à l’intérieur. Les autres enfants qui ont soif peuvent aller changer les carafes sales, mais ne peut-on pas sensibiliser tous les enfants au gaspillage de l’eau en même temps que celui de la nourriture ?

Mme Gonnet précise que ce point pourrait également être abordé dans le cadre de l’opération poids plume et que l’équipe qui sensibilise les enfants au lancement de l’opération pourra évoquer ce gaspillage, en même temps que la gaspillage alimentaire.

4 - Aménagement des cantines

Ferry : des travaux d’aménagement pour mettre en place une zone de « débarrassage » sont prévus cet été.

Gerbault :

  • Mme Cognault indique qu’il y a problème d’accessibilité à la poubelle pour les enfants dans la zone de débarrassage. Effectivement, l’espace entre le plateau à débarrasser et le trou de la poubelle est beaucoup trop grand pour les enfants. La mairie étudie actuellement la solution de mettre en place une estrade.

  • Le cas des agents, qui semblent devoir effectuer des manœuvres difficiles, est également évoqué. La mairie indique que les postes de travail ont été améliorés par rapport à l’ancien aménagement, et que parfois les agents ne respectent pas les procédures de manipulation.

  • L’un des murs du restaurant est très abîmé. Ce problème est connu et récurrent (le mur a été refait il y a un an). Le problème se situe au niveau de la fondation même du bâtiment.

5 - Questions diverses

Question APEIM : Y a-t-il eu des avancées sur la mise en place de la légumerie ?

Mme Roy indique que la réalisation de ce projet est toujours un souhait de la mairie, mais qu’actuellement les moyens financiers sont très restreints. Le projet est à l’arrêt.

Question FCPE : Pourquoi applique-t-on à Montlouis un jour de carence (= facturation de la première journée d’absence d’un enfant), alors que certaines communes de la CCET n’en applique pas ?

Mme Roy indique que cette décision se prend au niveau de la commune, chacune étant indépendante sur les choix tarifaires de la restauration. Le jour de carence a été instauré pour limiter les pertes occasionnées par trop d’absences.

Par ailleurs, il est précisé que le délai légal est de 15 jours pour fournir un justificatif. La marie indique cependant qu’elle souhaite être informée le plus rapidement possible, pour lui éviter trop de pertes.

Question FCPE : Ne sera-t-il toujours pas prévu à la rentrée des repas de substitution les jours où du porc est servi ?

Les représentantes de la mairie rappellent que les principes religieux ne sont pas pris en compte, quelle que soit la religion. Si un enfant ne souhaite pas manger du porc, ou de la viande en général, il le dit et il peut manger plus de l’un des autres aliments du menu. Les parents concernés peuvent prévenir la maire par simple courrier afin qu’elle transmette l’information au personnel encadrant l’enfant.

Questions/Remarques de madame Cognault, école Gerbault :

Est-ce normal que certains menus présentent un fromage en plus un dessert lacté ?

Les représentants de la société Restauval indiquent que cela est conforme à la réglementation (GEMRCN).

  • Certains menus ne proposent parfois ni fruit, ni légume.

    Les membres de la commission indiquent que normalement cela n’est pas possible et que les menus sont étudiés en ce sens. Il est rappelé que lorsqu’un problème est constaté sur un plat ou un menu, il faut noter le jour concerné par le problème, afin que la commission puisse l’étudier.

  • Ne peut-on pas proposer des yaourts sans sucre car tous les yaourts, fromages blancs et petits suisses sont pré-sucrés ?
    Le problème du sucre à disposition des enfants est évoqué (jeux, exagération sur les quantités, etc.), Mme Gonnet propose d’essayer un temps de mettre à disposition une petite quantité de yaourt non sucrés, en complément des yaourt sucrés.

  • Ne peut-on pas se voir proposer un choix pour les entrées et un choix pour les desserts, comme cela est fait à Veretz ?

    M. Monnerau (Restauval) indique la configuration n’est pas la même à Veretz, qui ne prépare que 500 repas (1000 à Montlouis) sur un seul site (3 à Montlouis), la logistique serait beaucoup plus compliquée.

6 - Lecture et validation des menus pour la période du 31/08/15 au 31/12/15

Les menus pour la période sont analysés par les membres de la commission.

Quelques modifications mineures sont apportés.

Planification des prochaines commissions :

La prochaine commission est planifiée le mercredi 18/11/15 (cantine de l’école Ferry, 18h30).

Commenter cet article