Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Apeim

Conseil d’école du 20 mars 2015

Présents

Enseignants : Mesdames CARRE, COTARD, MARCHAND, LE GOUZOUGUEC, GATIGNOL, GIRAUD, ROUX, MEUNIER & Messieurs NOBILEAU, NYCOLAK et BURON

Municipalité : Madame ROY

Parents APEIM : Mesdames HUBERT et VILLEDIEU

Parents excusés : Mme LELIEVRE et M. BODY

Absente excusée

IEN : Mme LEQUART

  1. Projet d’aménagement de la cour de récréation pour la rentrée 2015

- Escalier de communication entre les 2 cours (lieu exact à définir) : c’est une demande du Conseil des délégués d’élèves.

- Aménagement d’un passage pour l’entrée de 5 classes derrière le local vélo afin de diminuer le nombre d’enfants entrant par les portes sous le préau. Raison invoquée : le niveau extrêmement sonore quand tous les enfants sont réunis.

  1. Point sur le ménage à l’école

Pour le 1er étage, le ménage est plutôt satisfaisant. Pour le RDC, la poussière persiste : nécessité de respecter le cahier des charges (aspiration + passage d’un linge humide). Réponse Mairie : Mme Roy pensait qu’un balayage humide était fait tous les jours.

  1. Exercice alerte PPMS (Plan particulier de mise en sûreté)

PPMS exercice le 17/03/2015 de 8h45 à 10h10. Toujours les mêmes consignes : fermer les fenêtres, ne pas sortir en dehors de l’école, possibilité de circuler dans l’école, expliquer aux élèves l’objectif de cet exercice de sécurité (opposer confinement à évacuation, sonneries d’alerte différentes…). Il y a une sonnerie de fin d’exercice. La Mairie a distribué un pack de 6 bouteilles d’eau par classe.

  1. Présentation du DUERP (document unique d’évaluation des risques professionnels dans les écoles)

Ce document a été rédigé en décembre 2014. Après concertation avec les enseignants, il propose des aménagements afin d’améliorer la vie quotidienne dans l’école (dangers, nuisances…).

  1. Budget

Crédits alloués par la Mairie pour le fonctionnement de l’école, les investissements et subventions. Pour le fonctionnement de l’école : 11 295€. Pour la coopérative : 1191 €

Pour les projets des classes : 2340 €

Mme Roy précise qu’il y aura un vidéoprojecteur installé par classe en fonction du coût.

  1. Point sur le CLAS

Le CLAS a commencé en janvier. Il a lieu le lundi et le jeudi. 9 élèves participent à ce dispositif (1séance ou 2 séances). Ils sont répartis en petits groupes (environ 1 adulte pour 3). C’est une activité qui dépend en partie du bénévolat.

Objectif : aide pour les devoirs et mise en place d’activités éducatives.

Les parents doivent être impliqués dans le projet concernant leur enfant.

  1. Position des délégués des parents sur la possibilité d’installer la WI-FI à l’école

Certains parents sont opposés à l’installation de la WI-FI à l’école au nom du principe de précaution. Ils y sont opposés également car des controverses existent au sujet des effets néfastes des ondes ; un réseau filaire est sûr et éprouvé, cette technologie offrant une meilleure stabilité et un meilleur débit. D’autre part, le CARM (enseignants spécialisés en informatique de l’Indre-et-Loire) déconseille l’installation de bornes en fixe dans les écoles. Le câblage de l’école est donc envisagé. Reste à définir un calendrier.

  1. Gestion des absences des enseignants

Les effets de la grippe ayant eu un impact important sur le fonctionnement de l’école, nous avons mis en place la stratégie suivante.

Un enseignant absent non remplacé : répartition des élèves dans les 9 autres classes.

Plus d’un enseignant absent non remplacé : demande de notre part auprès des parents de garder l’enfant à la maison en précisant à chaque fois que si cela n’est pas possible, on accueille quand même l’enfant (l’école a l’obligation d’accueil).

Cette mesure a été prise car, par exemple, il est arrivé que 3 enseignants soient absents, ce qui impliquait la répartition de 80 élèves sur 7 classes. C’est évidemment impossible car nous ne pouvons pas accueillir matériellement dans les classes autant d’enfants. D’autre part, les enseignants ne peuvent plus travailler correctement dans ces conditions. Les élèves sont répartis dans les classes avec des listes préétablies. Ce procédé donne les présents et les absents pour les classes concernées.

Les parents s’interrogent sur les élèves répartis : ont-ils eu des supports pour travailler ? Les enseignants répondent que oui, les enfants ont toujours eu quelque chose à faire, même s’il est plus difficile de trouver un travail pour un CP, pas encore autonome.

Le problème évident est que l’Inspection n’a pas pu pour cette période nous donner les moyens de remplacement. Nous souhaitons vivement que la situation du remplacement s’améliore.

  1. Attestations de premier secours et de première éducation à la route (APEIM)

Les attestations concernant la première éducation à la route (permis piéton + piste routière) sont prises en charge par la gendarmerie nationale.

Les enseignants ne se sentent pas qualifiés pour valider l’attestation A.P.S (apprendre à porter secours). Par contre, en classe et au quotidien de nombreuses compétences sont abordées avec les enfants.

  1. Opération petit déjeuner (APEIM)

Les classes concernées sont : les 2 classes de CE1 (Mmes le Gouzouguec, Menanteau et Meunier) Date prévue : 24 avril 2015.

Le prochain Conseil d’école aura lieu le vendredi 5 juin.

(rédacteur : Olivier Buron)